Размер:
Цвет:
Флаг автономного округа-Югры

Établissement de l'État

Le territoire du District autonome des Khantys-Mansis est devenu une partie de la Russie à la fin du XVIe siècle. Depuis le début du XVIIe siècle, les ouïézds (districts) de Pélym, de Bérézov, de Sourgout et de Tobolsk appartenaient administrativement au razriad (unité territoriale) de Tobolsk. La province sibérienne a été établie par le décret de Pierre Ier en 1708 (elle comprenait les villes de Bérézov et Sourgout). En 1775, le territoire du District a été incorporé dans la province de Tobolsk, y compris l'ouïézd de Sourgout, « la partie Pélym » de l'ouïézd de Tourinsk, la partie sud de l'ouïézd de Bérézov et la partie nord de l'ouïézd de Tobolsk. En 1822–1882, le territoire du District couvrait les parties Konda et Sourgout de l'ouïézd de Bérézov, la partie Pélym du district de Tourinsk et la partie nord du district de Tobolsk. Au début du XXe siècle, le territoire administratif et géographique du District autonome des Khantys-Mansis est devenu connu sous le nom de Nord de Tobolsk.

Après la révolution d'Octobre, la structure administrative d'Iougra a été modifiée à plusieurs reprises. Le District a successivement fait partie de diverses régions. Le 5 avril 1918, la province de Tobolsk a changé le nom en Tioumen. Le territoire du District comprenait les ouïézds de Bérézov, de Sourgout et en partie de Tobolsk. Le 3 novembre 1923, la province de Tioumen a été liquidée et le territoire du District a été incorporé à l'oblast de l'Oural.

Le District ethnique d'Ostiak-Vogoul avec le village central de Samarovo a été fondé par le décret du Présidium du Comité exécutif central de RSFSR du 10 décembre 1930. La nouvelle région comprenait six districts : les districts de Bérézovsky, de Kondinsky, de Larjaksky, de Samarovsky, de Sourgoutsky et de Chourychkarsky. Le 17 janvier 1934, elle a été incorporée à l'oblast d'Ob-Irtych. Cependant, cet arrangement ne dura que 11 mois et en décembre 1934, le District a été incorporée à l'oblast d'Omsk. Depuis 1937, le district de Chourychkarsky appartenait au District ethnique de Iamalo-Nénets.

Le 23 octobre 1940, le nom du District ethnique d'Ostiak-Vogoul a été changé en District ethnique des Khantys-Mansis par le décret du Présidium du Soviet suprême de la RSFSR. Le 14 août 1944, le District a été incorporé au nouvel oblast de Tioumen.

La structure territoriale existante de la région a commencé à prendre forme à la fin des années 1950. En 1957, le nom du district de Mikoïanovsky a été changé en Oktiabrsky. Trois ans plus tard, le district de Samarovsky est devenu celui de Khanty-Mansiïsk. En 1962, le district de Larjaksky a reçu le nom de Nijnévartovsky. Le 15 février 1968, le district de Sovétsky a été formé. Le district de Néftéïougansky est apparu sur la carte d'Iougra le 23 juillet 1980. La ville de Beloïarsky et le district municipal de Beloïarsky ont été créés beaucoup plus tard, en 1988.

En vertu de la Constitution de l'URSS du 7 octobre 1977, le District ethnique des Khantys-Mansis a acquis le statut d'autonomie et son nom a été changé en District autonome des Khantys-Mansis. En vertu de la Constitution de la Fédération de Russie de 1993, il est devenu une entité constitutive de la Fédération de Russie. Le District a son propre territoire, ses statuts, ses armoiries et son drapeau ; a les pouvoirs de former ses organes gouvernementaux, législatifs et exécutifs, ainsi que les autorités locales ; possède une propriété publique ; dispose d'un droit d'initiative législative à la Douma d'État et d'une représentation au Conseil de la Fédération de Russie.

Le 25 juillet 2003, en vertu du décret du président de la Fédération de Russie, les statuts du District autonome des Khantys-Mansis ont été modifiés à la suite de quoi un important changement sémantique a été apporté. Le District a reçu son nom actuel – le District autonome des Khantys-Mansis – Iougra.

Aujourd'hui, le District autonome se compose de 22 municipalités, dont 9 sont des districts municipaux de Beloïarsky, de Bérézovsky, de Kondinsky, de Néftéïougansky, de Nijnévartovsky, d’Oktiabrsky, de Sovétsky, de Sourgoutsky, de Khanty-Mansiïsk, et 13 villes : Kogalym, Languépas, Méguïon, Néftéïougansk, Nijnévartovsk, Niagan, Pokatchi, Pyt-Iakh, Radoujny, Sourgout, Ouraï, Khanty-Mansiïsk, Iougorsk.